Les plantes aromatiques en détails

Les plantes aromatiques se cultivent aussi bien en pleine terre qu’en pot, sous tous les climats de France. Elles réclament chacune des conditions de culture différentes : basilic, thym, romarin, persil, ciboulette, menthe, cerfeuil, coriandre, estragon…

Reconnues pour leurs qualités aromatiques et médicinales, ces herbes ont été adoptées par l’Homme depuis des millénaires. Chaque plante a son histoire, allant du basilic, plante Royale, à la lavande, qui parfume l’haleine pour recouvrir l’odeur de l’alcool, en passant par le safran, utilisé par Cléopâtre pour ses vertus cosmétiques et colorantes.

Parmi les plantes aromatiques les plus connues, on peut citer pêle-mêle : l’aneth, l’anis, le basilic, la camomille, le cerfeuil, la ciboulette, la coriandre, l’estragon, le fenouil, le laurier, la lavande, la menthe, le persil, la pimprenelle, le réglisse, le safran, la sarriette, la sauge, le serpolet, le romarin et le thym.
Vous pouvez cultiver différentes aromatiques dans un même contenant, tant soit peu que celles-ci aient les mêmes exigences de terre et d’arrosage.

Où, quand et comment planter vos plantes aromatiques?

Exigeant du soleil et de la chaleur, le basilic se sème en pleine terre dans le Midi d’avril à mai, mais reste sous abri ailleurs en France, et ne sera repiqué au jardin qu’en mai-juin. Le basilic est gourmand en eau, il réclame des arrosages copieux aussi bien au pied que sur les feuilles.
Tout au contraire, le thym aime vivre à la dure : une terre sèche, bien drainée voire caillouteuse fera son bonheur.