Les Cognassiers en détails

Les cognassiers poussent dans toutes les régions et tous les sols (même s’il préfère les terrains riches et profonds). Attention toutefois, les arrière-saisons longues et chaudes sont souvent nécessaires pour que les coings puissent libérer toute leur puissance aromatique.

Le cognassier est un arbre rustique, vigoureux et sain. Mais il est toutefois affecté par une vraie plaie, une calamité : la moniliose ! Cette maladie cryptogamique affecte les fruits en début de maturation. Ils se couvrent de pustules beiges en cercles concentriques , pourrissent et se dessèchent (ils se momifient). Le seul traitement possible est préventif : on pulvérise de la bouillie bordelaise sur l’arbre au moment de l’ouverture des bourgeons. Il est primordial de recueillir les feuilles et les fruits atteints pour s’en débarrasser.

Le cognassier ne nécessite pas réellement de taille mais il peut être nécessaire de l’élaguer légèrement, tous les 4 à 5 ans pour éclaircir une ramure qui a tendance à être buissonnante. En revanche, chaque année ce fruitier exige que l’on coupe les gourmands, vigoureux et nombreux, qui poussent à sa base.