Description

Originaire des régions s’étendant des pyrénées à l’Asie centrale, le cassissier pousse spontanément dans les bois frais du nord-est de l’Europe. Il est cultivé depuis le 16 e siècle. Voisin du groseillier à grappes, il en diffère par ses fruits noirs au goût acide et plutôt âcre, et son feuillage, très aromatique quand on le froisse.

Le Cassis Andega est l’une des meilleures variétés : autofertile et très resistant à l’oidium, Andega donne de beaux fruits fermes, à saveur acidulée et très aromatique.

Plantation du Cassissier Andega

Les arbustes en pot doivent être trempés 10 min avant la plantation. Libérer les racines au fond du pot afin d’assurer une bonne reprise du plant. Faire un trou du double du pot et travailler la terre. Apporter un amendement, planter et arroser copieusement. Ne pas oublier d’arroser régulièrement la première année.

C’est un arbuste à port buissonnant pouvant atteindre 1.50m de haut. L’Andega a un feuillage caduc. La floraison en grappe arrive au printemps et est suivie de gros fruits noirs.

Une exposition au soleil ou en mi-ombre. Il faudra le mettre à l’ombre dans le sud de la France. Le soleil est trop fort et peut brûler les feuilles. Le Cassis Andega aime les sols riches et frais mais il craint le calcaire. Il est rustique jusqu’à -20°C.

Pendant les 3 premières années, en hiver, tailler à 3 yeux du sol les rameaux de l’année. Ensuite, éliminer simplement les vieilles branches afin d’éclaircir la touffe.

Le fruit du Cassissier Andega

Le cassissier Andega produit de gros fruits ronds à l’épiderme noire. Sa chaire est d’excellente qualité, acidulée et parfumée. La maturité des fruits a lieu en juillet/août.

Le cassis est riche en éléments minéraux, surtout en potassium, très riche en vitamines C.

Cassissier Andega