Description

Fréquente au pied des murs et dans les décombres, la chélidoine est une plante annuelle secrétant, lorsqu’on la casse, un latex jaune clair ou orangé. Elle porte de jolies feuilles vert bleuté et des fleurs jaunes à quatre pétales.

On n’emploie que la plante sauvage à des fins officinales. Le latex jaune de la plante est appliqué sur les verrues pour les faire disparaître. La plante elle-même est toxique avec des vertus irritantes. Usage externe seulement.

 

Plantation de la Chélidoine

Les plantes en pot doivent être trempées 10 min avant la plantation. Libérer les racines au fond du pot afin d’assurer une bonne reprise du plant. Faire un trou du double du pot et travailler la terre. Apporter un amendement, planter et arroser copieusement. Ne pas oublier d’arroser régulièrement.

La chélidoine  pousse dans tous les terrains au soleil ou mi-ombre. Elle se multiplie facilement par ses graines et se ressème d’elle-même. Les fourmis se nourrissent de l’appendice cireux entourant ses graines et les transportent un peu partout dans le jardin.

Paillez l’été en cas de fortes chaleurs.

La fleur de la Chélidoine

La menthe fleurie en été et donne de petites fleurs violettes.

 

Chélidoine