[ad_1]

Avocette, vanneau huppé, courlis cendré… Combien de temps encore pourra-t-on voir ces espèces ? Selon l’association Bretagne Vivante, environ 70 espèces d’oiseaux sont en danger ou vulnérables dans notre région. Certaines en ont même disparu.

Didier Masci est soigneur au centre de soins “Volée de piafs”, à Languidic (Morbihan). Sur les 650 pensionnaires du centre, la plupart sont des oiseaux victimes de l’action de l’homme, comme des chouettes hulottes heurtées par des voitures ou empoisonnés par des raticides.

Le goéland en danger

Parmi les espèces menacées,le goéland. “Sur les 10 dernières années, on a perdu 50 % des goélands sur les côtes atlantiques“, alerte Didier Masci. “En mer, il n’y a plus rien à manger, on voit des goélands en train de devenir carnivore, alors que leur système digestif n’est pas du tout fait pour ça. Donc énormément de goélands meurent par des occlusions intestinales“, s’inquiète-t-il.

Le soigneur se demande même si l’on est en train de perdre une espèce et s’en inquiète. “Sur certains ports anglais, ils ont voulu éradiquer le goéland : ils ont multiplié par 10 le nombre de rats.

Note positive toutefois : protéger les animaux produit des résultats. Dans les années 1960, la spatule avait presque disparu ; on compte désormais plusieurs centaines de couples de cette espèce en France.

[ad_2]

Source link

1 Star 2 Stars 3 Stars 4 Stars 5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...